Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

NOUVELLESTAXES
nouvellestaxes

Non à de nouvelles taxes !
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- Taxes
- Comité
- La loi
- Les mensonges
- Vous avez dit bizarre ?

5 DERNIERS ARTICLES
- La récompense
- C-No l’extraterrestre prend congé de ses amis
- Le Conseil d'Etat comprend mal le sens du mot transparent
- Qu'y a-t-il donc à cacher ?
- Le président de la destination Verbier/Pays du St-Bernard refuse la loi
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- C-No l’extraterrestre prend congé de ses amis
- C'est confirmé
- Le Conseil d'Etat comprend mal le sens du mot transparent
- TPT : Les tarifs
- 120'000 Frs
- Vous avez dit intéressés ?
- Le ridicule ne tue pas.
- Yvan Aymon dans la boue
- La taxe à Loèche-les-Bains pour un chalet de 100 m2
- La récompense

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
2728
<< Février >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter nouvellestaxes à vos favoris
 La récompense Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Lessivés, laminés, ridiculisés et humiliés par le peuple valaisan, les technocrates du tourisme auront au moins permis un bel excercide de démocratie réussi : un canton uni, de haut en bas, de la plaine à la montagne, des villages aux villes et des communes touristiques aux autres communes, le Valais a dit non à la loi sur le tourisme aux délires de Jean-Michel Cina et de ses sbires.

 

Pour remercier tous les citoyens qui ont dit NON à l'aventure Cina, nous vous offrons quelque chose de beau :

 

http://www.youtube.com/watch?v=zZxvYy5-ekI

 

 

Mais la vraie récompense est qu'il a neigé.  Tout le monde sur le pont !

 

http://www.youtube.com/watch?v=4hKK5ac4xnA

 

  Lire les 11 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 30-11-2009 à 22h44

 C-No l’extraterrestre prend congé de ses amis Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

C-No              Se retrouver pour un dernier verre au mayen d’Antoinette à Nendaz, quoi de mieux pour se dire au revoir.

 

Jean               Effectivement, c’est notre dernière réunion. Nos discussions au sujet de la loi sur le tourisme ont été passionnantes. Aujourd’hui, Wiwi, ton cousin le partisan, est avec nous.

 

C-No              Cousin Wiwi, tu as été coriace, mais tu as l’honnêteté de reconnaître que, finalement, cette loi, n’apporte rien aux acteurs touristiques, mais donne du pouvoir supplémentaire à des fonctionnaires du tourisme et crée un vrai problème social par l’obligation de se « marier » avec des régions pour lesquelles nous n’avons peut être aucune affinité.

 

Wiwi               Comme promis, je recommande de voter oui à la LT, faute d’autres projets. Il faut bien moderniser notre tourisme.

 

Jean               Notre discret rapporteur, André Guinnard, nous l’a rappelé : Dès après la votation et si le NON l’emporte, il participera à la construction d’une nouvelle loi, voire à la réhabilitation de la loi de 1996, afin que nous ayons dès que possible, une nouvelle loi POUR le tourisme, en phase avec les besoins, des acteurs touristiques, les oubliés de la loi que l’on nous propose aujourd’hui.

 

André             C’est vrai, j’en fais la promesse : nous allons de suite nous mettre au travail pour moderniser notre tourisme, en faveur, justement, des gens qui suent toute l’année pour que le Valais soit la meilleure région d’accueil dans un cadre et des infrastructures de premier ordre.

 

Jean               Il faut dire que nous partons avec André en Arménie la semaine prochaine, précisément pour vendre notre savoir et surtout notre expérience. Là-bas nous allons contribuer à établir de nouvelles règles pour le tourisme arménien et travailler au master plan pour notre deuxième station. C’est passionnant et surtout utile, de plus nous sommes fiers de vendre le savoir faire des professionnels valaisans.

 

André             Notre fil rouge sera l’intégration de la population locale afin que les habitants des lieux (station de Jermuk) soient les principaux bénéficiaires du tourisme, socialement, économiquement et dans un environnement sain et durable.

 

C-No              Pour notre part, Wiwi et moi, nous retournons sur notre planète où nous prendrons connaissance du résultat du vote du 21 novembre. Moi, je vous souhaite un raz-de-marée de NONS !

 

Jean               …ainsi nous pourrons valoriser notre Valais. Santé !

                        Et bon voyage à chacun.

 

 

 

Rapporteur André Guinnard

  Lire les 25 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 24-11-2009 à 10h42

 Le Conseil d'Etat comprend mal le sens du mot transparent Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Le 10 septembre 2009, le Conseil d'Etat répondait à une interpellation urgente du député Gabriel Luisier qui demandait, en gros, si "l'étude" de la HESSO de Sierre relative aux coûts des nouvelles taxes de la loi sur le tourisme avait été mené de manière indépendante hors de pressions et d'influence étatique et surtout légalement. En d'autres termes, le Conseil d'Etat a-t-il informé ou influencé la population valaisanne au mépris des règles démocratiques.

 

Le Conseil d'Etat avait répondu que oui et qu'il disposait d'un avis de droit qui affirmait que le mandat donné à la HESSSO était légal.

 

Depuis, à plusieurs reprises, cet avis de droit "fantôme" a été demandé au Conseil d'Etat, en vain.

 

La dernière question à ce sujet a été posée dans le cadre d'un postulat urgent au Grand Conseil par le groupe UDC. La réponse du Conseil d'Etat - ça ne s'invente pas - a été de dire que la transparence n'a pas que du bon et que, en exigeant cet avis de droit, les postulants risquaient de perturber le processus démocratique...!

 

A voir le teint hâve et livide du Conseiller d'Etat en charge du dossier et la réponse donnée, il n'y a plus de doute possible. Le Conseil d'Etat a quelque chose à cacher et le mandat accordé à la HESSO était tout simplement pas conforme aux exigences d'un scrutin démocratique.

 

C'est tout simplement scandaleux. La seule façon de ne plus jamais entendre parler de ce sujet est de voter NON le 29 novembre à la loi sur le tourisme.

 

Le Conseil d'Etat nous démontre qu'il y a deux significations au mot transparent et qu'il a, une fois de plus, choisi la mauvaise.

  Lire les 9 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 14-11-2009 à 13h45

 Qu'y a-t-il donc à cacher ? Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Nous publions ci-dessous le postulat jutifié urgent auquel M. Cina répondra le vendredi 13 novembre. De là à penser que M. Cina a quelque chose à cacher, il n'y a qu'un tout petit pas à franchir vu les antécédants du personnage :

 

Loi sur le tourisme : M. cina va-t-il enfin rendre public son avis de droit secret?

 

 

Le 10 novembre, le groupe UDC a déposé un postulat urgent auquel M. Cina répondra vendredi 13 novembre au nom du Conseil d'Etat, intervention dont le texte est le suivant :

 

Le 10 septembre 2009, M. le Conseiller d'Etat Cina a évoqué pour la première fois publiquement un avis de droit que son département a sollicité de la part d'un avocat zurichois, le Dr Gion-Andri Decurtins. Il s'agissait en somme de définir jusqu'où le Conseil d'Etat et le DEET en particulier peuvent ne pas aller trop loin dans l'utilisation des moyens étatiques et paraétatiques (donc, de l'argent des contribuables, y compris et surtout des opposants à la loi sur le tourisme) dans une campagne de votation populaire. Au plénum, le Chef du DEET n'a livré qu'un extrait qui semble l'arranger.

 

Le 11 septembre 2009, le groupe UDC a demandé au Conseiller d'Etat Cina le coût de cet avis de droit et surtout une copie de cette consultation.

 

Depuis lors, la seule chose que les Valaisans aient pu savoir, c'est que les frais de ce mandat se sont élevés à CHF 19'927.50.

 

Pour le surplus, quand bien même le Chef du DEET a considéré que les réponses à ces deux questions "sont considérées comme comportant un intérêt public important", c'est le black-out total. Tout juste a-t-il été possible d'obtenir un compte-rendu des deux prétendues "conclusions principales" de cet avis de droit.

 

Mais deux mois après la demande du groupe UDC, les Valaisans ignorent toujours l'essentiel, à savoir la teneur des questions posées au Dr Decurtins et l'intégralité du texte de cet avis de droit.

 

Cette question, les Valaisans l'ont bien compris, porte sur un point très important : il s'agit, en toute simplicité, de la régularité du déroulement d'un scrutin populaire dont l'issue, aujourd'hui, est tout proche.

 

Les cachotteries du Conseiller d'Etat Cina et du Conseil d'Etat ont toutefois un effet pervers : en effet, plus on garde le secret sur le véritable contenu de ce document secret, plus l'échéance du 29 novembre approche, et plus la curiosité des Valaisans est excitée. S'il n'y avait rien à cacher, alors pourquoi un tel secret serait-il maintenu? Si l'on persiste à cacher ce document secret, serait-ce donc que le Conseil d'Etat ou M. le Conseiller Cina en particulier aurait quelque chose à cacher aux Valaisans? Et qu'y a-t-il donc, dans cet avis de droit, de si inavouable que les services de l'Etat en soient réduits à de tels expédients pour cacher aux Valaisans?

 

A quelques encablures de l'échéance du scrutin, ce secret a asseu duré. Les Valaisans ont le droit de connaître l'intégralité d'un avis de droit que le département de M. Cina a sollicité, à leurs frais, pour savoir ce qu'il a le droit de faire, dans cette campagne, avec leur argent. Faut-il en outre préciser qu'ils ont le droit de le savoir… avant le 29 novembre?

 

Le Conseil d'Etat est donc invité à publier immédiatement l'intégralité de l'avis de droit demandé au Dr Decurtins.

 

L'actualité de cette affaire est manifeste et durera au moins jusqu'au 29 novembre. Il était imprévisible, le 10 septembre 2009 (par ailleurs dernier jour de la session de septembre du Grand Conseil), que le Chef du DEET, puis le Conseil d'Etat lui-même fassent preuve, dans un scrutin aussi décisif pour l'avenir du Valais, d'un manque de transparence aussi choquant. Enfin, alors que les Valaisans ont déjà commencé à voter par correspondance, la régularité du scrutin exige que cet avis de droit soit rendu public sans délai.

 

Ce jeudi 12 novembre, le groupe UDC a encore déposé, dans le cadre du débat d'entrée en matière du budget 2010, une proposition d'amendement tendant à retrancher CHF 19'927.50, soit précisément le coût de cet avis de droit toujours secret, du budget de l'année prochaine.

 

Il considère en effet qu'il n'y a aucune raison, pour les Valaisans, d'accepter que soient mis à leur charge les coûts d'une consultation juridique que M. Cina et le Conseil d'Etat, pour l'heure, persistent pour des motifs de plus en plus troubles à maintenir secret.

 

Les Valaisans ont d'autant moins de raisons d'accepter cela qu'en 1998, soit il y a plus de dix ans maintenant, le Département de l'éducation avait déjà sollicité, dans le cadre d'une précédente votation, un avis de droit rendu en avril 1998 par le Professeur Andreas Auer, consultation qui, à l'époque déjà, faisait le tour de la question sans qu'il soit besoin de gaspiller près de CHF 20'000.- d'argent public pour savoir ce que l'on sait depuis longtemps au sujet de la "ligne rouge" que le Gouvernement ne doit pas franchir dans n'engagement des moyens publics dans une campagne de votation.

 

L'Etat du Valais aurait-il perdu l'avis de droit du Professeur Auer?

 

En tout état de cause, l'UDC attend avec une grande impatience de savoir, vendredi 13 novembre, comment M. Cina et le Conseil d'Etat pourront éviter de rendre public l'avis de droit secret sur la campagne concernant la loi sur le tourisme.

 

Jean-Luc Addor

Chef du groupe UDC

 

  Lire les 7 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 12-11-2009 à 22h42

 Le président de la destination Verbier/Pays du St-Bernard refuse la loi Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Personnage important de l'économie et du tourisme régional, Léonard Perraudin est le Président de la région Verbier / Pays du St-Bernard.

 

Léonard Perraudin refuse la nouvelle loi sur le tourisme.

 

Et un professionnel du tourisme de plus contre la loi sur le tourisme !

 

Yvan Aymon aurai-il parlé un peu vite ?

  Lire les 8 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 12-11-2009 à 21h18


|<< | 1 |  2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 12-09-2009 à 22h13 | Mis à jour le 16-04-2014 à 03h10 | Note : 3.83/10